I + D
I + D
Parmi les mesures nécessaires pour atteindre production durable, il est nécessaire de mettre en place des outils d’amélioration continue, de test et de correction d’erreur. Pour ce faire, on ajoute des améliorations au système de production:

Nouvelles techniques culturales

Nouvelles Variétés. Grupo Catala est impliqué dans un processus d’évolution continue, avec l’objectif principal de proposer des variétés qui correspondent le mieux aux exigences du marché.

Qualité gustative

Meilleur niveau de sucre

Meilleure fermeté et texture

Coloration

Forme et calibre

Ces exigences de marché nous obligent à respecter le calendrier commercial de chaque espèce, pour cela nous sélectionnons des variétés qui nous permettent d’avancer les dates de début et de fin de récolte, et donc la commercialisation.
Grupo Catala réalise des études de sélection des variétés qu’il utilise lors des plantation dans ses exploitations, afin d’assurer l’objectif commercial. Actuellement, Grupo Catala en collaboration avec les détenteurs et pépiniéristes reconnus, est immergé dans un processus continu de renouvellement des variétés dans tous ses vergers.

RÉSUMÉ DU PROJET

Coopération pour l'innovation

1. “Nouvelles stratégies naturelles pour réduire les physiopathies de post-récolte dans des fruits à pépins”

L’un des problèmes les plus importants dans le secteur fruitier a été le stockage à froid de certaines variétés de poire et de pomme sensibles aux problèmes superficiels d’échaudissement. La conséquence principale de l’échaudage est la détérioration de l’apparence et de la valeur marchande du fruit, raison pour laquelle le fruit ne se considère comme susceptible d’être utilisé dans les procédés industriels.

Pour cette raison, une collaboration avec une grande entreprise du secteur des fruits (COOPERATIVA DE SANT DOMENECH) et l’une des principales sociétés de production de produits biologiques et sans résidus par le contrôle des maladies (ALTINCO), accompagné de l’IRTA et du DBA (Université de Lleida), afin d’étudier une stratégie commune dans le domaine et en post-récolte pour améliorer les paramètres qui peuvent influencer le braconnage, avec l’utilisation de produits naturels.

L’objectif du projet est d’évaluer différentes conditions de gestion dans le domaine et post-récolte, avec des produits naturels, afin de réduire l’incidence des problèmes associés au stockage frigorifique, tels que l’ébouaille superficielle.

Objectifs techniques spécifiques:
1. Déterminer l’application d’un produit naturel pour augmenter l’absorption des macro et micro éléments et évaluer son influence sur les paramètres de qualité du fruit et sa prédisposition à l’apparition des physiopathies.
2. Etudiez différents traitements naturels pour l’application post-récolte pour les fruits au pépins.
3. Surveiller le processus de scalding de ce fruit pendant sa conservation dans une atmosphère contrôlée en étudiant l’α-farnesène, en choisissant des conjugués ou de l’éthylène.
4. Évaluation de l’efficacité de la gestion des champs et post-récolte sur la scaldence et la qualité des fruits.
5. Effectuer un plan de sensibilisation pour apporter les résultats obtenus dans le projet pilote au secteur.

Avec le financement de:

Projet financé par la mesure 16:01:01 (Coopération pour l’innovation) par le biais du Programme de développement rural de Catalogne 2014-2020.

Ordonnance ARP / 258/2015 du 17 août approuvant les bases réglementaires pour l’aide à la coopération pour l’innovation en encourageant la création de groupes opérationnels de l’Association européenne pour l’innovation en productivité et la durabilité agricole et la mise en œuvre de projets pilotes innovants par ces groupes, et en convoquant les correspondants d’ici 2015.

 

2. “Contrõle de Myzus cerasi en cerisier, grãce à la biodiversité fonctionnelle (utilisation des services écosystémiques).

Dans l’agriculture intensive moderne, la seule méthode efficace de lutte contre certains ravagerus repose sur l’utilitsation générique et sans discrimination d’insecticides, allant même jusqu’à exiger l’application simultanée de différentes matières actives pour parvenir à un contôle efficace d’un ravageur. 

La grande majorité des insecticides (et leurs résidus) ont une persitance pouvant dépasser 21 jours, par conséquent, leur application pendant la période de maturation du fruit, peut générer la détection de résidus de pesticides dans les fruits. Cela lui fait pedre de la qualité et ne peut être orienté vers des marchés plus exigeants avec des prix de vente plus élevés.

l’objectif principal de ce projet est d’améliorer la compétitivité des produits agroalimentaires que commercialisent les sociétés EXPLOTACIONES AGRARIAS LOS MASOS SL et SANT DOMENEC SCL., par l’intégration de nouvelles pratiques agronomiques durables qui offrent de la valeur à un produit primaire de grand intérêt commercial telle que la cerise.

Dans ce contexte, et afin d’atteindre cet objectif stratégique comme l’objectif général du projet est de réduire l’utilisation des pesticides de synthèse dans les cerisiers, en les remplaçant par un contrôle antiparasitarire basée sur la promotion de la biodiversité fonctionnelle.

Plus précisément, cet objectif général se décompose en:

  • Déterminer la capacité et la viabilité d’implantation d’un système de couverture végetale en crisier.
  • Quantifier l’évolution de l’écosystème associé à ce couvert végétal par rapport à la faune auxiliaire.
  • Valider la capacité de la faune auxiliare comme méthode principale ou combinée au contôle de Myzus cerasi en cerisier.
  • Évaluer l’état sanitaire et de qualité, ainsi que l’évolution post-récolte sans traitements phytosantiaires.
  • Évaluer l’impact économique et enviorennemental de l’utilisation de couvertures végétales en ce qui concerne la gestion des ravageurs habituels.
  • Effectuer le transfert des résultats du projet pilote vers au domaines et au territoire.
Avec le financement de:
 

Projet financé par la mesure 16.01.01 (Coopération pour l’innovation) dans le cadre du programme de développement rural de Catalogne 2014-2020.

Arreté ARP/133/2017, du 21 Juin, Les bases réglementaires des aides à la coopération pour l’innovation ont été approuvées par la promotion de la création de groupes opérationnels de l’Association européenne pour l’innovation dans la productivité agricole et la développement durable et la mise en ceuvre de projets pilotes innovants par ces groupes, et ceux correspondant à 2018.

(PROJET a reçu le soutien par les caisses CDTI FEDER DE L’UNION EUROPÉENNE: La croissance intelligente programme opérationnel 2014-2020)

La stratégie de l’entreprise est basée sur de maximiser les fermes de fruits, répondant aux besoins du marché afin d’assurer la qualité et la sécurité alimentaire des fruits en améliorant et le contrôle de tous les processus exécutés dans le développement de l’activité.

le traitement des fruits après récolte est limitée par sa dégradation rapide, en raison de leurs changements d’activité des voies respiratoires, métaboliques et enzymatiques induites également généré un large éventail de micro-organismes d’altération et les pathogènes. Rots causées par des moisissures et la présence de micro-organismes pathogènes dans le fruit est un problème pour le secteur, générant des pertes économiques élevées et entravant le possible fruit régional, national et international du commerce. Il est donc nécessaire de trouver de nouvelles alternatives efficaces, sûrs et respectueux de l’environnement qui favorisent la conservation des fruits prolonger.

Il existe de nombreuses études qui suggèrent que la conservation du fruit est le résultat de l’interaction entre les facteurs de production, des facteurs technologiques de conservation et les facteurs génétiques. De telles propriétés innées du matériel végétal sont des caractéristiques de composition du fruit, qui déterminent l’aptitude à supporter des périodes plus ou moins longues de stockage. Une telle composition chimique dépendra des plans de fertilisation qui suivent dans le comportement sur le terrain et post-récolte. Ce projet vise à établir une relation entre ces facteurs, la production de fruits et dans sa conservation ultérieure, affectant la vie de chaque espèce ou variété de fruits, de prolonger sa durée de vie.

L’objectif principal du projet est de prolonger la durée de conservation des fruits par (pêche, nectarine, Paraguay et abricot): stratégies pour une production durable dans le domaine de produire un fruit à maturité optimale et l’application des techniques de conservation que pour prévenir l’apparition d’agents pathogènes post-récolte.

Cet objectif général une série d’objectifs techniques spécifiques sont dérivés:

1. Déterminer les besoins nutritionnels des fruits en pierre d’azote, et leur influence sur la vie, l’obtention de fruits de qualité.
2. Caractériser l’utilisation du gaz d’ozone à basse température comme agent de contrôle des agents pathogènes de post-récolte et leurs effets sur la conservation des fruits après sous atmosphère contrôlée.
3. Déterminer un modèle prédictif qui permet d’établir le plateau de fruits à noyau par le rapport des variables de production et des techniques de post-récolte.

(PROJET AYANT REÇU UN SOUTIEN FINANCIER DU CDTI PAR LE BIAIS DES FONDS FEDER DE L’UNION EUROPÉENNE: Programme opérationnel de croissance intelligente 2014-2020)

Actuellement, les consommateurs exigent des fruits de la plus haute qualité, à haute teneur en composés nutritionnels et ayant des effets favorables sur la santé.

EL ESCOBAR, S.C.L, vise à satisfaire la demande des consommateurs, qui exige un fruit sain et de qualité; la société fait un pari pour étudier des techniques lui permettant d’obtenir un fruit de la plus haute qualité, à haute teneur en composés nutritionnels et ayant des effets favorables pour la santé. Parmi ces composés, il convient de noter la présence dans les fruits de vitamines, de fibres et de polyphénols (Toselli et al., 2010) pouvant exercer une activité antioxydante, soit seuls, soit de manière synergique.

Pour cela, il a décidé de mener à bien le projet intitulé “AMÉLIORER LA CAPACITÉ DES FRUITS ANTIOXYDANTS AU MOYEN D’ENGRAIS LIQUIDES À BASE DE SELS ORGANIQUES DE POTASSIUM” “KANTIOX”.

L’objectif principal du projet est d’améliorer la durabilité et la capacité antioxydante du fruit grâce à une application plus efficace du potassium.

Objectifs techniques spécifiques du projet:

1. Obtenir une plus grande durabilité et qualité du fruit en déterminant une gestion efficace de l’application de potassium à la plante
2. Évaluer l’absorption de potassium dans la feuille par analyse de feuille
3. Étudier les modifications du profil des polyphénols solubles dans les fruits, dues au nouvel engrais
4. Étudier l’influence des abonnés sur la durée de vie utile des fruits

(PROJET AYANT REÇU UN SOUTIEN FINANCIER DU CDTI PAR LE BIAIS DES FONDS FEDER DE L’UNION EUROPÉENNE: Programme opérationnel de croissance intelligente 2014-2020)

Ces dernières années, la prune japonaise a pris une grande importance en Espagne et, en particulier, en Estrémadure. L’une des principales caractéristiques de cette culture est l’incompatibilité florale de pratiquement toutes les variétés; elles ont donc besoin d’une pollinisation croisée avec du pollen d’autres variétés pour produire des fruits. De plus, pour que la pollinisation ait lieu, il est nécessaire que la période de floraison des variétés compatibles coïncide. Par conséquent, le principal problème présenté par les plantations de pruniers japonais est le manque de synchronisation de la floraison entre les variétés compatibles, ce qui affecte négativement le rendement des cultures.

EL ESCOBAR, S.C.L, vise à trouver une solution aux oscillations de la production de prunes en mettant en œuvre dans leurs plantations des techniques agronomiques améliorant la pollinisation et la nouaison, en synchronisant la floraison de différentes variétés.

À cette fin, elle a décidé de mener à bien le projet intitulé “INFLUENCE DES BIOSTIMULANTS DANS LA POLLINISATION ET LE QUAKING, PAR SYNCHRONISATION FLORALE, DANS LE CERCLE JAPONAIS”

L’objectif principal du projet est de déterminer les pratiques culturales de la culture de prunes japonaise afin de stimuler l’émergence du repos hivernal et, par conséquent, de synchroniser la floraison de différentes variétés de prunes, de manière à optimiser la pollinisation et la nouaison. , en gardant sa qualité maximale.

Objectifs techniques spécifiques du projet:
1.- Connaître les effets de l’application de composés bioactivants sur l’émergence du repos et la floraison de trois variétés de prunes japonaises
2.- Évaluer l’effet des traitements sur la nouaison
3.- Déterminer l’influence des traitements sur le rendement et la qualité de la prune

Les exportations de fruits à noyau vers des pays tiers se diversifient et, actuellement, la demande de destinations plus éloignées comme le Brésil, l’Afrique du Sud ou certains pays asiatiques se démarque. L’expédition de fruits à noyau, à la fois vers de longues distances et vers des destinations européennes plus proches, nécessite que l’état de conservation et de santé des fruits soit maintenu plus longtemps (durée de conservation), répondant ainsi aux attentes des clients au sein de la chaîne de valeur.

Le principal problème de sa commercialisation réside dans les pertes produites par la pourriture post-récolte.

EL ESCOBAR, SCL, a l’intention d’étudier différentes techniques de protection des agents pathogènes dans les fruits à noyau, de remplacer l’application de produits phytosanitaires par des composés biomoléculaires de la plante elle-même, dans le but d’augmenter la conservation et, par conséquent, la durée de conservation des le fruit, avec une méthode biologique et durable.

A cet effet, il a décidé de réaliser le projet intitulé “INFLUENCE DES BIOSTIMULANTS SUR LA POLLINISATION ET LA GUÉRISON, VIA LA SYNCHRONISATION FLORALE, DANS LA PRUNE JAPONAISE”. A cet effet, il a décidé de réaliser le projet intitulé “BIOSHELF-LIFE: BIOMOLECULAR TECHNIQUE DE PROTECTION DANS LA CONSERVATION DES FRUITS “.

L’objectif principal du projet est de développer une technique de protection biomoléculaire permettant d’augmenter la durée de vie utile des fruits à noyau.

Objectifs techniques spécifiques du projet:
1. Etudier l’activation des mécanismes de défense de la plante et l’augmentation des composés bioactifs, à travers le stress hydrique
2. Obtenir des polyphénols à capacité antimicrobienne, à partir de la lignine des sous-produits de la biomasse de la culture, et déterminer leurs conditions d’application pour la lutte contre les agents pathogènes dans le domaine des arbres fruitiers à noyau.
3. Obtenir des extraits phénoliques et peptidiques ayant une capacité antimicrobienne à partir des sous-produits du fruit de l’industrie elle-même, en évaluant les meilleures conditions d’application après récolte dans les variétés de fruits sélectionnées
4. Déterminer les conditions optimales de conditionnement dans des atmosphères modifiées et contrôlées, grâce à l’utilisation de technologies de pointe pour les variétés de fruits sélectionnées.
5. Sélection et application de micro-organismes antagonistes contre la flore pathogène du fruit et détermination des meilleures conditions d’application en pré et post-récolte des variétés de fruits sélectionnées
6. Appliquer les meilleurs traitements préalablement sélectionnés individuellement ou en combinaison avant et après récolte, en tenant compte des conditions de production des variétés de fruits sélectionnées par l’industrie.

La société SANT DOMENEC, S.C.L. Elle a réalisé 3 projets cofinancés par le Fonds européen de développement régional (FEDER) et gérés par l’IDAE dans le cadre du fonds national pour l’efficacité énergétique, dans le but de parvenir à une économie plus propre et plus durable. Plus précisément, ces 3 projets ont été:

PROJET 1
«RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉLECTRIQUE DU CENTRE FRUTÍCOLA CH PORTELLA 1»:
Investissement total: 92.084,90 €
Montant de l’aide: 13.750,18 €
Estimation des économies d’énergie finales: 14,76 tep / an

PROJET 2
“RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION D’ÉLECTRICITÉ DU CENTRE FRUTÍCOLA CH PORTELLA 2”:
Investissement total: 124.589,60 €
Montant de l’aide: 17.243,14 €
Estimation des économies d’énergie finales: 22,82 tep / an

PROJET 3
«RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉLECTRIQUE DE LA CENTRALE DE FRUTÍCOLA CH TORREFARRERA»:
Investissement total: 78.939,00 €
Montant de l’aide: 15.131,93 €
Estimation des économies d’énergie finales: 16,45 tep / an

PROJETS DE LA LIGNE D’AIDE AUX ÉCONOMIES D’ÉNERGIE ET ​​À L’EFFICACITÉ DANS LES PME ET LES GRANDES ENTREPRISES DU SECTEUR INDUSTRIEL, COFINANCÉS PAR LE FONDS EUROPÉEN DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL (FEDER), ET GÉRÉS PAR L’IDAE EN CHARGE DU FONDS NATIONAL D’OBJECTIF ÉNERGÉTIQUE. ÉCONOMIE DURABLE.

“Une façon de faire l’Europe”

La société ESCOBAR, S.C.L. pour son projet «RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉLECTRIQUE DE L’HORTOFRUTICOLA CH EL ESCOBAR CENTRAL» a été cofinancé par le Fonds européen de développement régional (FEDER) et géré par l’IDAE dans le cadre du fonds national pour l’efficacité énergétique, dans le but de réaliser une économie plus propre et plus durable.

PROJETS DE LA LIGNE D’AIDE AUX ÉCONOMIES D’ÉNERGIE ET ​​À L’EFFICACITÉ DANS LES PME ET GRANDES ENTREPRISES DU SECTEUR INDUSTRIEL, COFINANCÉS PAR LE FONDS EUROPÉEN DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL (FEDER) ET GÉRÉS PAR L’IDAE EN CHARGE DU FONDS NATIONAL D’OBJECTIF ÉNERGÉTIQUE. ÉCONOMIE DURABLE.

“Une façon de faire l’Europe”

Investissement total: 22.4472,76 €
Montant de l’aide: 67.341,83 €
Estimation des économies d’énergie finales: 30,41 tep / an

                                                

CATAFRUIT S.A., a opté pour l’amélioration de la ligne d’étalonnage et de préparation actuelle pour obtenir une augmentation de la qualité et de la durée de conservation du produit final.

A cet effet, il a décidé de réaliser le projet intitulé “NOUVELLE LIGNE DE CALIBRAGE ET DE PREPARATION AUTOMATISEE DES CERISES”.

L’objectif principal du projet est d’augmenter la qualité et la durée de conservation des cerises avec la mise en place d’une nouvelle ligne automatisée de fabrication et d’étalonnage.

Objectifs techniques spécifiques du projet :

  1. Mise en place d’un nouveau système d’étalonnage de plus haute précision.
  2. Mise en place d’un nouveau système d’emballage automatique plus polyvalent.
  3. Automatisation de toute la nouvelle ligne d’étalonnage et de fabrication.

Lieu d’exécution du projet

Le développement du projet aura lieu à Villena (Alicante).

Période d’exécution du projet

– Date de début du projet : 05/04/2020

– Date de fin du projet : 03/11/2021

Le budget du projet

Le budget total accepté par ce centre s’élève à 1 809 300,00 €

Cofinancement CDTI et FEDER

Cette aide est cofinancée par le Fonds européen de développement régional (FEDER) à travers le « PROGRAMME OPÉRATIONNEL PLURIRRÉGIONAL DE

ESPAGNE 2014-2020 “.